Sciences Pour l’Environnement

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets de recherche > SISU (Simulation Informatique et Systèmes Ubiquitaires) > Activités

2 axes de recherche complémentaires

par campana - publié le

Le projet SISU a débuté en Janvier 2008 et deux axes complémentaires sont actuellement développés.

Axe 1

les recherches concernent le développement de concepts de modélisation et de simulation à événements discrets fondés sur le formalisme DEVS (Discrete EVent system Specification). La validation de ces concepts a été effectuée à l’aide du logiciel DEVSimPy (Python DEVS Simulator). DEVSimPy est un environnement logiciel de modélisation et de simulation développé au sein du projet SISU. Cet environnement logiciel est développé en langage Python et est utilisable en tant que logiciel libre (Licence GPL v 3.0). Il propose une interface graphique permettant la M&S automatique des modèles à événements discrets décrits dans le formalisme DEVS. C’est un outil puissant de collaboration permettant la construction, la simulation, le stockage et le partage de bibliothèques dynamiques de modèles DEVS. Il intègre les différents concepts théoriques développés dans le cadre de la simulation à événements discrets par les chercheurs du projet et a permis la réalisation de bibliothèques de modèles permettant l’étude de problèmes concrets émanant de la société ou de l’industrie : propagation d’incendies, gestion de l’eau potable, analyse automatisée de mythes selon l’anthropologie structurale de C. Levi Strauss, diagnostic de fautes d’aérogénérateurs, aide au déploiement de réseaux de capteurs sans fils et gestion optimisée de barrages hydrauliques dans le cadre du projet européen Marittimo.

Axe 2

les recherches s’inscrivent d’une part dans des problématiques internationales de préservation de l’environnement et d’autre part sont conformes aux enjeux régionaux de développement économique durable de la Corse. Nous travaillons plus particulièrement à la mise en œuvre de concepts scientifiques et technologiques utilisés pour l’étude de problèmes liés au comportement de systèmes naturels ou artificiels : tels que la simulation de systèmes à interfaces évolutives (polluants, feux), la modélisation centrée individus (poissons, individus, robots…), la conception de systèmes d’acquisitions et de télécommunication (capteurs) ainsi que l’analyse et le traitement des données (aide à la décision).

Le projet SISU a donc pour objectif de lier les recherches en M&S avec des thématiques d’avenir dans le domaine de l’informatique et de l’électronique : l’internet des objets et les systèmes embarqués. La figure 1 met en évidence les liens entre la M&S et les technologies de pointe que sont l’internet des objets et les objets connectés (capteurs, actuateurs, microcontrôleurs,etc..).

Figure 1 : Vue d’ensemble du projet SISU

Dans de nombreux domaines d’applications, les données recueillies sont acheminées grâce aux réseaux de capteurs sans fil vers un serveur permettant l’intégration des données au sein de l’environnement logiciel DEVSimPy. Cette interactivité entre les données recueillies à l’aide de réseaux de capteurs sans fil et l’environnement logiciel DEVSimPy permet l’exécution de simulations qui prennent en compte des données issues de la réalité du terrain d’expérimentation. Les modélisations et les simulations des systèmes étudiés ne restent donc pas seulement des outils travaillant sur des données définies en laboratoire mais deviennent des outils puissants d’aide à l’analyse ou à la gestion de systèmes complexes. Ces activités sont conduites dans le cadre de collaboration avec des industriels tels qu’Orange Labs ou EDF pour les grands groupes et la SITEC pour les socio-professionnels corses.

Les recherches en M&S ont permis une visibilité internationale des chercheurs informaticiens de l’Université de Corse (UdC) comme en témoignent les liens étroits tissés avec le Professeur B.P. Zeigler (Université d’Arizona,USA) - inventeur du formalisme DEVS. Ces liens permettent aux chercheurs de continuer à développer des concepts originaux dans ce domaine et de les implanter en relation avec les meilleurs laboratoires nationaux et internationaux spécialisés en M&S. S’appuyant sur des travaux de thèse sur les réseaux de capteurs sans fils (2005-2007) et des travaux expérimentaux (2008-2011), nous avons au cours de la période 2011-2015 étendu nos thématiques pour initier des recherches autour des systèmes ubiquitaires, objets connectés et réseaux de capteurs sans fils. En effet l’évolution des technologies liées au cloud et aux objets connectés permet de mettre en relation les outils de simulation et les données issues des objets connectés.