Sciences Pour l’Environnement

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets de recherche > Feux de forêts > Activités

Amélioration du modèle de propagation (échelles du laboratoire et de la parcelle)

par campana - publié le

L’objectif de ce travail était d’améliorer le modèle de comportement des incendies de végétation développé durant la période 2007-2010 tout en conservant une structure simple afin de pouvoir l’intégrer dans un outil plus complet, véritable simulateur d’incendie destiné aux services opérationnels

Amélioration du modèle de propagation simplifié

Le modèle de propagation simplifié qui ne considérait que les transferts thermiques radiatifs a été amélioré d’une part en intégrant des transferts convectifs et en incorporant les effets de deux zones de flammes distinctes (une zone de contact dans la strate végétale et une autre au-dessus du lit) et d’autre part en considérant des forces de trainées horizontales et l’identification de paramètres universels. Parallèlement à ces travaux, deux autres aspects de la propagation des feux ont été étudiés : deux critères de non propagation que sont la teneur en eau du combustible et sa surface foliaire ont été considérés et des recherches sur les feux éruptifs ont été menés.

Outil d’aide à la décision

Un logiciel pour le dimensionnement des coupures de combustible a été développé en collaboration avec les Forestiers Sapeurs de la Corse du Sud. Cet outil, baptisé DIMZAL, comprend un modèle d’évaluation des distances de sécurité qui utilise en entrée les prédictions du modèle de propagation

Exemple d’affichage de DIMZAL

Participants :
-  Jacques-Henri Balbi
-  Paul-Antoine Bisgambiglia
-  Dominique Cancellieri
-  François-Joseph Chatelon
-  Romain Franceschini
-  Valérie Leroy-Cancellieri
-  Thierry Marcelli
-  Basiliu Moretti
-  Jean Louis Rossi