Sciences Pour l’Environnement

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets de recherche > Feux de forêts > Activités

Caractérisation thermo-chimique, comportement au feu des végétaux

par campana - publié le

Etude du comportement au feu des végétaux aux échelles du petit et du grand calorimètre

L’inflammabilité et le terme source caractérisant le comportement au feu des végétaux ont été étudiés expérimentalement en examinant l’allumage et la combustion de végétaux thermiquement fins et thermiquement épais à l’aide d’un cône calorimètre et
d’un FPA (Fire Propagation Apparatus).

Etude de l’allumage de brindilles D=7mm.jpg
Etude de la combustion de brindilles D=2mm.

L’étude sur la réaction au feu de buissons a débuté en janvier 2015 dans le cadre d’une thèse. Elle vise à déterminer l’influence de la structure de la végétation sur la dynamique et la puissance du feu.

Caractérisation de la structure d’un buisson
Etude de la puissance dégagée par la combustion d’un buisson

Etude des gaz et fumées en laboratoire et sur le terrain

Une étude en laboratoire concernant l’effet du changement d’échelle sur la dynamique de combustion des végétaux et sur la production des fumées a été menée. Une thèse a débuté en septembre 2014 afin de fournir des modèles d’émissions pour prédire la composition des fumées émises lors d’un incendie de végétation et prévenir les effets chroniques sur les individus.

Propagation au LSHR
Brûlages dirigés

Des expériences sont également réalisées sur le terrain nécessitant la création d’un dispositif mesurant la perte de masse de 3 échantillons soumis à une même source de chaleur issue d’un lit de combustible en flamme. Ces mesures sont complétées par une analyse en temps réel des gaz émis.

Dispositif perte masse terrain
Analyse gaz terrain

Etude des feux couvant

Il a été mis en évidence d’importantes variations de comportements thermiques des tourbes en fonction de la provenance des échantillons (Sibérie ou Ecosse), de leur taux de décomposition et de la profondeur de récolte. Un modèle cinétique de l’étape de déshydratation a été développé et validé par comparaison aux données expérimentales de deux types de dispositifs (ATG et thermobalance mésoscopique).

Développement d’un outil logiciel de modélisation de la dégradation thermique

Un logiciel, baptisé WinGpyro, dédié à la modélisation des mécanismes impliqués dans la dégradation thermique des matériaux a été développé.

Participants :
-  Pauline Bartoli
-  Toussaint Barboni
-  Dominique Cancellieri
-  Valérie Leroy-Cancellieri
-  Nathalie Chiaramonti
-  Frédéric Morandini
-  Eric Inocenti
-  Lara Leonelli
-  Eric Leoni
-  Elodie Romagnoli
-  Paul-Antoine Santoni
-  Jean-Baptiste Tramoni
-  Virginie Tihay-Felicelli