Sciences Pour l’Environnement

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets de recherche > Energies Renouvelables > Équipements, plateformes

MYRTE – « Mission hYdrogène Renouvelable pour inTégration au Réseau Electrique »

par campana - publié le

Afin d’intégrer de manière massive les ENR, la solution identifiée est la mise en place de centrales de stockage d’énergie électrique à différentes échelles de puissance et de temps (stockage journalier, hebdomadaire, mensuel, saisonnier, annuel) couplées aux sources renouvelables d’énergie. Les différentes solutions pressenties doivent être évaluées en regard de différentes situations qui se caractérisent par : les gisements solaires, éoliens liés à la climatologie locale, la stratégie de régulation liée à l’exploitant, à la politique de développement local (habitat individuel, site isolé, distributeur d’électricité), les usages locaux de consommation.

L’hydrogène, associé aux énergies renouvelables « électriques » (solaire PV et éolien) est considéré par la communauté scientifique internationale comme un vecteur de stockage prometteur pour harmoniser production intermittente de l’énergie et demande variable, en particulier en sites isolés ou en bout de réseau.

L’ambition du projet MYRTE est de réaliser, en France, une plate-forme ouverte d’études et d’expérimentations dédiée à la problématique du couplage « EnR/H2/PAC ». Cet outil de R&D reste indispensable pour éprouver les développements réalisés par les acteurs émergeants de la filière hydrogène en matière d’électrolyseur, de pile à combustible, de stockage d’hydrogène et les stratégies de couplage avec les sources renouvelables d’énergie.

Les réalisations faites dans le monde restent limitées à des puissances de quelques dizaines de kW. Le passage à l’échelle de la centaine de kW présente un intérêt majeur pour étudier l’intégration de ces énergies renouvelables dans le bouquet énergétique d’une île comme la Corse. Cette plate-forme expérimentale se compose d’un champ photovoltaïque, d’un banc d’électrolyseurs, d’une pile à Combustible, d’un système de stockage Hydrogène et d’oxygène et de convertisseurs de puissance associés à une instrumentation de contrôle et de mesures.
L’enjeu de cette plate-forme est le transfert de technologie de solution de régulation d’énergies électrique renouvelables (PV) pour favoriser la croissance de ce secteur et permettre ainsi une création de valeur ajoutée. La mise en place de cette plate-forme sera accompagnée d’une analyse du réseau électrique afin de faire émerger des mailles ou des bouts de ligne susceptibles d’être équipées par le système développé et testé sur cette plate-forme. A terme, l’objectif final est de diffuser un système de production d’énergie développée en Corse. Ceci devrait ainsi permettre de développer l’intégration « massive » des énergies renouvelables en région Corse et dans les autres îles. Pour réaliser et exploiter cette plate-forme, l’Université de Corse s’appui notamment sur les compétences du CEA, acteur majeur de la R&D Hydrogène en France et sur différents acteurs industriels comme Hélion filiale d’Areva.

Le plateau technologique MYRTE

Le plateau technologique MYRTE, représentant une première internationale en terme de puissance installée, est constitué d’un champ photovoltaïque de 560 kWc (2240 modules TENESOL 250 Wc couplés à 28 onduleurs SMA de 17 kW triphasés), d’une chaîne hydrogène constituée d’un électrolyseur de 200 kW (40 Nm3/h), d’une pile à combustible de 200 kW et d’un stockage de gaz H2 (2800 Nm3 @35 bars) et O2 (1400 Nm3 @35 bars). Ce système a pour vocation initiale d’écrêter les appels en puissance de la charge réseau et de produire de la chaleur (800 kWh/jour) stockée dans un sous-système (SSCHA) constitué d’un ballon d’eau et d’un ballon de matériaux à changement de phase. Il permet d’envisager une valorisation par trigénération (électricité, chaleur et climatisation via un cycle à absorption).

Les partenaires

Les partenaires du projet sont des industriels (Hélion Hydrogen, Aix-en-Provence), des laboratoires de recherches (Université de Corse, CEA-INES) et des institutionnels (CTC - ADEC, Services de l’Etat, l’UE, ville d’Ajaccio). Un Groupement d’Intérêt Scientifique a été élaboré pour ce projet. L’ensemble est finalisé (juillet 2011). Les travaux sont en cours de recette.

MYRTE 2

Afin de développer la plate -forme MYRTE et d’en faire un grand instrument de recherches nous avons déposé un projet (« MYRTE 2 ») à l’appel à projet EQUIPEX début septembre 2011. Notre projet associe nos partenaires CEA et HELION, mais également une société française qui développe des unités de stockage hydrogène sous hydrure (Mc Phy). Il s’agit donc d’en faire une plate-forme ouverte d’équipements hydrogène, de stockage de gaz et de stockage de chaleur, afin de les qualifier en lien étroite avec des sources renouvelables d’énergies intermittentes.

Pour plus d’informations le site web dédié : myrte.univ-corse.fr