Sciences Pour l’Environnement

Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets de recherche > Energies Renouvelables > Valorisation

Rayonnement et Attractivité Académiques

par campana - publié le

Participation à des réseaux scientifiques

• Membre du GdR HysPàC
• Membre du GdRI « SINERGIE » CNRS-NTU Singapour -
• Membre du « Management Committee » du COST-European Cooperation in Science and Technology -Action TU1205 « Building Integration Solar Thermal Systems » Organisation « Meeting Research » Ajaccio, 27-28 mars 2014
• Co-fondateur et membres du GIS « MYRTE » intégrant le CNRS, l’UDC, le CEA et AREVA SE

Organisation de manifestations scientifiques

• Organisation du 2ème Congrès National de la Recherche en IUT, 12-14 juin 2013- http://cnr-iut.univ-corse.fr/Le-CNR-IUT_a21.html - session Energie Plateforme Technologique
• Organisation du 2nd International ADEL Workshop (FCH-JU) « Hydrogen Production System with Non-Fossil Energy Sources : From Components and Process Design to Large Scale Systems » 8-9 Mai 2013, Ajaccio.
• Organisation des Plénières du Groupe de Recherche HySPàC du CNRS – 100 chercheurs nationaux, Ajaccio, octobre 2015
• Organisation Meeting & Summer school GdRI « SINERGIE » CNRS-NTU Singapour, Ajaccio, 4-9 juillet 2016 – Projection d’un positionnement du Siège de GdRI sur le Laboratoire UMR SPE 6134 -Vignola, Ajaccio

Participation à des expertises

• Deux membres de l’équipe sont intégrés dans des « Editorial Boards » de revues scientifiques de rang A – International Journal of Renewable Energy – Elsevier IF 4,068
• Différents membres de l’équipe sont intégrés aux groupes d’experts GT10 CNRS et membre de l’ANCRE GP4 et GP10
• Différents membres de l’équipe sont intégrés sur la liste des experts ayant contribué au processus de sélection des projets ANR sur différentes éditions

Implication dans des projets nationaux ou internationaux

ANR SEED DryCSP « Dry Cooling and sub-cooling of Concentrating Solar Power processes »
Objectifs :
La finalité du projet DryCSP est de concevoir et d’expérimenter un système innovant de refroidissement sec permettant simultanément (trois objectifs principaux) :
- de réduire de 90% la consommation d’eau des CSP de type Rankine (la référence étant la tour de refroidissement humide),
- d’améliorer le rendement thermodynamique du cycle par abaissement de la température basse au condenseur en dessous de la température ambiante (sous-refroidissement),
- de réduire les coûts d’investissement et d’exploitation liés au refroidissement au condenseur par mutualisation de composants déjà disponibles dans la centrale.
Partenaires : Laboratoire UPR 8521 PROMES CNRS, Laboratoire UMR 6134 Systèmes Physiques de l’Environnement CNRS/UC, Société CNIM, Société EXOSUN.
Date de début : 2011 Durée en mois : 48
Somme totale du projet : 1,994M€ Somme pour l’UMR : 249,460 K€

Projet HY3 –KIC INNO
Objectifs :
- d’appliquer la nouvel directive Européenne sur la conception de réservoir haute pression pour le véhicules avec pile à combustible (test sur le réservoir) ;
- de développer la technologie pour de grands volumes dédiées aux applications stationnaire comme les sites isolés alimentés par des sources renouvelables ;
- d’éprouver le concept d’une citerne hybride fonctionnant avec une pression élevée (# 50-300 bar), cinétique élevée, volume élevé ;
- de réaliser une action pré-normative, d’analyser les standards utilisables et leurs impacts sur la technologie et de préparer des recommandations pour les applications mobile (stabilité hybride avec la pression) et stationnaire (évaluation de la durée de vie) ;
- de favoriser la créativité et l’innovation à travers une école d’été et un workshop
Partenaires : Projet piloté par le CEA LITEN Grenoble, Recherches & Formations : Université de Corse, Université d’Ulster (Irlande), Grenoble Ecole de Management (Grenoble), Université de Technologie de Varsovie (Pologne), Karlsurhe Institute Technolgy – FZK (Allemagne), KTH Royal Institute of Technology (Suède), BAM - Federal Institute for Materials Research and Testing (Allemagne). Entreprises : RAIGI, McPHy.
Date de début : Juillet 2011 Durée en mois : 36
Somme totale du projet : 3,8 M€ Somme pour l’UMR : 110 K€

Programme EQUIPEX (Investissement d’Avenir) : DURASOL
Objectif : Dans le cadre de ce programme, l’objectif est de mettre en place des bancs expérimentaux pour tester l’influence climatique et environnementale sur le vieillissement des composants de systèmes solaires (photovoltaïque et miroirs). Ils évalueront la prédiction des concentrations de polluants atmosphériques et l’impact sur le rayonnement solaire. Ils seront intégrés dans la plateforme PAGLIA ORBTA
Partenaires : CEA (porteur du projet), Université de La Réunion (PIMENT), EDF r&D, INSA Lyon (LMCS), Université Aix-marseille (IMMN), Université Clermont-Ferrand (ICCF)
Date de début : Septembre 2013 Durée en mois : 88 mois
Somme totale du projet : 6090 k€ Somme pour l’UMR : 378k€

Projet H2020 Low Carbon Energy Local / small-scale storage
LCE-08-2014 : Technology Innovation for the Local Scale, Optimum Integration of Battery Energy Storage - TILOS

Objectif : Le principal objectif du projet TILOS (Technology Innovation for the Local Scale, Optimum Integration of Battery Energy Storage) est de maximiser l’utilisation des sources renouvelables d’énergie pour couvrir les besoins en électricité des îles et ainsi faire face au défi de problèmes énergétiques des îles.
Les objectifs en résumé :
-  Démontrer la faisabilité de l’intégration optimale d’un moyen de stockage d’énergie à l’échelle locale dans un micro réseau insulaire intelligent, également connecté à un autre réseau électrique insulaire.
-  Développer et tester en conditions réelles de fonctionnement un système de batteries prototype (NaNiCl2) avec une gestion optimisée, un taux d’intégration maximal des EnR via une gestion intelligente ; 2 modes de fonctionnement (en autonomie et connecté au réseau de KOS) réseau ;
-  Mettre en œuvre un système de gestion de l’énergie efficace basé notamment sur la prédiction de la production et de la consommation à différents horizon temporels ;
-  Développer et mettre en œuvre un système de production d’énergie à partir de sources renouvelables intermittentes, transposable sur d’autres îles telles que Pellworm, La Graciosa et la Corse pour créer une plateforme insulaire.
Partenaires :
Academic Partners : RWTH Aachen (ISEA) – Germany, University of Corsica – France, University of East Anglia, TEI of Piraeus (SEALAB) GR, CEA-Ines (National Solar Energy Institute) – France, ITC - Canary Islands, Technological Institute – Spain, Kungliga Technica Hogskolan (SE)
Industrial Partners :FIAMM – Italy, Younicos – Germany, SMA Solar Technology AG (DE), EUNICE Laboratories SA (EL), Open Energi – UK (DSM hardware), Schleswig-Holstein Netz AG (DE), Municipality of Tilos (Local authorities), Hellenic Electricity Distribution Network Operator S.A. (EL), World Wide Fund for Nature – Greece (EL)
Date de début : Février 2015 Durée en mois : 48 mois
Somme totale du projet : 14.008.536 € dont CEE 11.020.088 €
Somme pour l’UMR : 408 900 € dont part CEE 286 230 € (70%)

Attractivité nationale et internationale

• Participation à des comités scientifiques de Congrès internationaux - ISES International Solar Energy Society : EuroSun 2016
• Intégration de MYRTE comme élément de référence dans la task 29 de l’HIA de l’Agence Internationale de l’Energie

Prix et distinctions reçus par les membres de l’équipe

• Obtention par une ancienne doctorante (2011) du prix de la meilleure thèse « interdisciplinaire » du prestigieux concours de la fondation EADS et par un ancien autre jeune docteur du prix de thèse de l’Academia Corsa à Nice (2011) – Ces deux docteurs sont actuellement MCF au sein de l’UDC.